Citron sous les aisselles : bon à savoir

La transpiration peut représenter un facteur de complexe au niveau des aisselles. Il existe des solutions pour atténuer, voire même éliminer l’odeur, mais aussi pour réduire le volume de la sueur. Parmi elles se trouve le citron. Le citron sous les aisselles est vraiment une solution ? Découvrez la réponse.

Les bienfaits du citron sur la santé et les aisselles

Le citron est un fruit déjà réputé pour ses bienfaits sur la santé en général, et aussi sur le soin des aisselles en particulier.

Le citron comme produit de soin régulier

Le citron est fruit avec des propriétés antibactériennes avérées, d’où sa forte capacité à neutraliser bactéries, à l’origine des mauvaises odeurs sous les aisselles. Ainsi, le citron peut vous aider à éliminer toutes les toxines accumulées durant la journée entière, tout en éclaircissant vos aisselles.

Pour bénéficier de ses bienfaits, il convient d’en mettre une tranche sous les aisselles pendant un quart d’heure. Sa forte teneur en antioxydants contribuera à l’éclaircissement des aisselles. En cas d’aisselles noires, il faudra appliquer cette solution à base de citron deux fois tout au plus par semaine.

Le citron pour des aisselles propres et saines

Ses propriétés antibactériennes permettent au citron de vous aider à vous débarrasser des odeurs malsaines des aisselles. Pour ce faire, il suffit de couper en tranches un citron, et de les frotter sur les aisselles comme pour l’utilisation du déodorant habituel. Il faut laisser sécher avant d’enfiler ses vêtements et vous voilà débarrassé des mauvaises odeurs de transpiration pour la journée.

Le citron pour prévenir l’hyperpigmentation

Produit réputé pour ses actions antiinflammatoire, le citron sous les aisselles aide aussi à combattre l’hyperpigmentation à la suite d’un rasage. Effectivement, le rasage s’avère être un facteur pouvant entraîner l’apparition de taches sombres sous les aisselles.

De la même manière, des poils incarnés peuvent résulter de vos mauvaises techniques de rasage. La peau peut devenir irritée et les follicules pileux peuvent se gonfler pour ensuite générer des inflammations sous les aisselles. Ces phénomènes disparaissent au bout de quelque temps, mais laissent des taches sombres qui persistent pendant des mois, voire même des années à défaut de traitement adéquat et de soins appropriés.

Le citron peut être utilisé comme exfoliant naturel dans ce cas, étant donné sa forte teneur en vitamine C qui favorise l’éclaircissement des taches sombres sous les aisselles et l’amélioration du tonus du derme.

La prévention de l’hyperpigmentation des aisselles

Il est possible de prévenir l’hyperpigmentation des aisselles avec de simples soins. Cela consiste en premier lieu à observer une hygiène correcte, notamment avant le rasage. Pour ce faire, il faut nettoyer la peau soigneusement avec de l’eau tiède et du savon désinfectant. Il s’agit d’une manière d’écarter les bactéries pour qu’elles ne pénètrent pas dans le corps si jamais une coupure survient.

Ensuite, il faut appliquer une huile pré-rasage avant d’étaler la crème à raser sur la peau des aisselles. Le rasage proprement dit ne peut commencer qu’une fois que la mousse ait durci, et ce, avec un rasoir neuf à plusieurs lames. Pendant l’opération, il est préférable de faire passer les lames dans le sens du poil afin de réduire les éventuels risques d’irritation. Enfin, une fois le rasage terminé, il faut procéder à un rinçage à l’eau tiède puis à l’eau froide avant de bien hydrater les zones rasées.

Dans la mesure du possible, et surtout compte tenu de son acidité, il est préférable d’appliquer du citron sur la peau tout au plus quatre fois par semaine. Il s’agit d’un moyen de prévenir le risque d’irritation.

Il faut aussi noter que le citron est un agrume pouvant avoir des effets photo sensibilisants. Aussi, en cas d’exposition au soleil, il est impératif d’éviter son application sur sa peau.

Le savon Likas : une alternative au citron sous les aisselles

Si vous cherchez un produit bien plus pratique et moins acide que le citron sous les aisselles ? Un produit prêt à l’emploi tout aussi bénéfique que le citron ? Le savon Likas peut répondre à vos besoins. Il s’agit d’un savon miraculeux dont les ingrédients de base sont la papaye et l’huile de coco. Ces derniers sont issus d’une culture organique des Philippines.

Le savon Likas est efficace pour estomper les taches sombres dues à l’hyperpigmentation, aux irritations ou inflammations sous les aisselles. De la même manière, il peut aussi agir comme principe décolorant sur les marques sombres en unifiant et éclaircissant la peau. Exempt d’ingrédients nocifs, il exfolie en douceur la peau, et élimine les cellules mortes de la peau, tout en conférant une odeur douce et agréable, et ce, de façon encore meilleure que le citron.

Produit naturel réputé pour ses effets éclaircissants, antiinflammatoires et adoucissants, le savon Likas contribue à améliorer la santé de votre peau en général, et celle des aisselles en particulier. Il suffit de l’adopter pour son hygiène quotidienne et d’attendre les résultats après quelques jours seulement. Afin d’éviter d’éventuelles allergies, il est possible de l’essayer pendant quelques jours sur une partie de la peau avant de l’adopter définitivement.

.

Astuces supplémentaires pour bien prendre soin de ses aisselles

Le premier consiste en une hydratation correcte et suffisante, dans la mesure où l’eau est un élément vital pour l’organisme. Elle permet de l’hydrater, tout en offrant la possibilité d’évacuer les toxines de manière à optimiser l’élimination des bactéries accumulées sous les aisselles. Le volume d’eau minimale à boire au quotidien est de 1,5 litre, et plus en fonction du poids et de l’activité physique.

Vous pouvez aussi prendre soin de vos aisselles par le biais de l’alimentation. Effectivement, les aliments influent sur la qualité de l’odeur corporelle, soit l’améliorer ou lempirer. A titre d’exemple, les céréales entières, les fruits et légumes riches en zinc et magnésium (épinards, lentilles, bananes, chocolat) favorisent le bon métabolisme, d’où une meilleure évacuation des toxines, et une meilleure odeur corporelle. Sinon, les plats épicés, la viande rouge, l’ail, l’oignon, le curry ou encore le poisson favorisent les mauvaises odeurs.

.