L’hyperpigmentation dans le cou est un problème cutané que subit un grand nombre d’hommes et femmes. Ayant comme origine une surproduction de mélanine, l’hyperpigmentation ne présente aucun danger pour la santé. Elle se manifeste dans le cou, mais aussi sur différentes zones du visage et parfois du corps. Elle est cependant gênante, surtout d’un point de vue esthétique. Alors, pour l’éliminer, il faut d’abord comprendre ses causes ainsi que les différents facteurs qui favorisent son apparition. Il est alors plus facile de la traiter et de favoriser ainsi sa disparition.

Comprendre l’hyperpigmentation dans le cou

En temps normal, la pigmentation de la peau est le résultat de la production de mélanine à travers un processus nommé mélanogénèse. Plusieurs facteurs entrent ainsi en jeu. Il y a entre autres la génétique, les hormones, mais aussi les rayons ultraviolets et les agressions subies par la peau au quotidien.

L’hyperpigmentation quant à elle se présente suite à une production de mélanine en quantité excessive. Elle entraîne ainsi la formation de certaines taches foncées de tailles variables à certains endroits du corps, mais surtout au niveau du visage. Ici encore, différents facteurs peuvent être à l’origine de ce problème cutané.

L’hyperpigmentation post-inflammatoire quant à elle survient uniquement suite à un traumatisme ou une blessure cutanée. Elle est également le résultat de certaines interventions esthétiques. Elle laisse ainsi une zone de décoloration plate au niveau du cou. Cette situation est courante chez les individus qui présentent des problèmes d’acné.

D’abord, une exposition prolongée et excessive au soleil favorise l’apparition d’hyperpigmentation dans le cou. Tout comme cela, la variation hormonale ainsi que certaines prédispositions génétiques peuvent également engendrer l’apparition de ces taches désagréables. L’hyperpigmentation peut aussi être d’origine médicamenteuse. Elle peut apparaître également suite à une opération.

Traiter l’hyperpigmentation du cou

Différents traitements peuvent être appliqués afin d’éliminer l’hyperpigmentation du cou. Parmi eux, les différentes préparations dermatologiques telles que les crèmes et lotions sont toujours efficaces. Elles sont destinées à éclaircir les taches. Au fur et à mesure que les jours passeront, ces dernières disparaitront peu à peu.

Les soins exfoliants ainsi que les produits éclaircissants tels que les savons sont également favorables pour éliminer l’hyperpigmentation de la peau. Ils éliminent effectivement les cellules pigmentées, grâce à différents principaux actifs. Il faut noter que ces types de traitements sont moins agressifs pour la peau tout en garantissant de bons résultats.

Des traitements à base de produits chimiques sont également possibles. Néanmoins, ces peelings chimiques ne sont pas très utilisés. D’ailleurs, certains spécialistes ne les recommandent pas. En effet, au lieu d’éliminer l’hyperpigmentation du cou, ces éléments risquent d’agresser la peau. À part cela, les éléments chimiques peuvent également causer des allergies chez la personne atteinte d’hyperpigmentation.

Guérir de l’hyperpigmentation

Il est tout à fait possible d’éliminer définitivement l’hyperpigmentation de la peau. Toutefois, le processus de guérison diffère en fonction de chaque personne et de la taille de la tache. À part cela, la couleur de la peau de la personne influence également la durée et le niveau de guérison.

Si chez certains individus, l’hyperpigmentation du cou peut rester de manière permanente, d’autres personnes peuvent guérir en quelques mois. Pour cela, il faut veiller à appliquer scrupuleusement chaque étape du traitement. Aussi, la personne ne doit en aucun cas interrompre l’application de son traitement.

Il faut noter également que lors de cette période, le cou présentant une hyperpigmentation doit être constamment protégé du soleil. Cela afin de garantir une meilleure efficacité des méthodes de traitement.

Prévenir l’hyperpigmentation

Il faut rappeler qu’une exposition prolongée au soleil est un facteur qui favorise l’hyperpigmentation de la peau. Ainsi, pour éviter la formation des taches au niveau du cou, il est conseillé de porter un chapeau lors des sorties sous le soleil.

À part cela, le fait d’appliquer une crème solaire est également recommandé. Pour cela, les produits à haut indice de protection sont plus efficaces pour éviter la stimulation de la mélamine. Afin de les reconnaitre, il faut se référer auprès des pharmacies et parapharmacies. Il est également possible de consulter la boîte et de trouver le niveau de SPF du produit. Plus ce dernier est élevé, plus la crème solaire est efficace pour stopper les rayons UV.

Il est également possible d’opter pour l’utilisation d’un produit éclaircissant tel qu’un savon ou une lotion pour le corps. Cela permet alors de garder la peau à sa bonne couleur. Pour choisir les bons produits, il ne faut pas hésiter à se tourner vers les professionnels de la santé et du bien-être. Certaines marques de cosmétiques proposent également des soins efficaces pour prévenir l’hyperpigmentation de la peau.

Hyperpigmentation du cou ou cancer de la peau ?

Certaines personnes se demandent souvent si leur problème cutané est maligne. En effet, certains symptômes du cancer de la peau s’apparentent à l’hyperpigmentation. Dans ce cas, afin de déterminer cela, le diagnostic d’un professionnel est nécessaire. Néanmoins, l’hyperpigmentation de la peau se caractérise par une surface plane qui se forme sur le cou. Cette dernière peut être de différentes formes.

Il faut rappeler que la peau peut être un indicateur de l’état de santé de la personne. Effectivement, certains signes de différentes maladies apparaissent sur la peau sous forme de boutons, de rougeurs, mais aussi de taches brunes. Ces dernières quant à elles peuvent également être de nature diverse.

Ce sont soit des taches de vieillesses, du lentigo ou de l’hyperpigmentation de la peau. Dans ce dernier cas, une surveillance chez le médecin est toujours recommandée afin de s’assurer que la tache n’est pas un mélanome : une forme de cancer.

Bien qu’étant gênante et désagréable, l’hyperpigmentation du cou est un problème cutané assez courant. Elle peut être évitée en adoptant certaines habitudes telles que la protection face au soleil et l’application de la crème solaire à haut indice de protection.

Il faut également garder à l’esprit que le traitement de l’hyperpigmentation du cou ne présente ses résultats que sur le long terme. Les patients ne doivent donc pas interrompre leur traitement pour être certains de profiter de leurs meilleurs effets.